• Mugi Yamamoto. Bio Composite © ECAL / Mugi Yamamoto
  • Mugi Yamamoto. Bio Composite © ECAL / Mugi Yamamoto
  • Mugi Yamamoto. Gravity © ECAL / Mugi Yamamoto
sélection candidats 2013
Design Parade 8
Mugi YamamotoSuisse horaires
Bio Composite

À Lausanne, la terre a pour composante une glaise de très bonne qualité. Aussi, j’ai choisi d’utiliser ce matériau, polyvalent et fascinant, d’en conserver les qualités écologiques et recyclables en mélangeant uniquement la terre locale à des éléments biodégradable sans avoir à les cuire.

Pour trouver l’assemblage optimal, j’ai expérimenté plus d’une cinquantaine de combinaisons composées de vingt-quatre éléments différents. Toutes ont été pressées dans le même moule, puis séchées à l’air. Par la suite, j’ai éprouvé leur résistance en exerçant une force de manière progressive sur chacune d’entre elles, et en mesurant le poids au moment de l’écroulement.

J’ai été surpris par la résistance du mélange final. L’assise du tabouret possède une épaisseur de seulement 2 cm et cela est suffisant pour qu’une personne puisse s’asseoir, sans qu’aucun écroulement ne survienne. La toile de jute qui est intégrée aux deux côtés du mélange possède plusieurs fonctions. Elle procure une sensation tactile plus agréable que la terre, elle permet de préserver la propreté de celui qui s’assoit et apporte un supplément de résistance à la terre.

Grâce à ce travail d’expérimentation, ce projet m’a permis de concevoir un nouveau dérivé de ce matériau bon marché, facile à produire, entièrement écologique et très stable.


Gravity

C’est le résultat d’un workshop d’une semaine à l’École cantonnale d’art de Lausanne (ECAL) sur le thème de la gravité.

Cette lampe inspirée des ready-made, est facile à monter et d’une étonnante simplicité. Chaque pièce ou élément possède une double fonction : la batterie sert d’ancre et d’alimentation, le câble maintient le ballon à la batterie et transmet l’énergie. Quant au ballon, il contient l’hélium et agit comme un diffuseur ou un réflecteur de lumière.