• © Axel Morales, photographie : Véronique Huyghe
  • © Axel Morales, photographie : Véronique Huyghe
  • © Axel Morales, photographie : Véronique Huyghe
  • © Axel Morales, photographie : Véronique Huyghe
  • © Axel Morales, photographie : Véronique Huyghe
sélection designers 2014
Axel Morales
France

piezzographie

À la suite de son mémoire sur l’incarnation technique dans le design, Axel Morales conçoit une imprimante jet d’encre en s’inspirant des impressions artisanales telles la sérigraphie et la lithographie. Il constate que l’imprimante domestique a modifié le rapport à l’image : on matérialise instantanément le numérique avec une obsession de fidélité à l’écran. Il propose, grâce à Piezzographie, de redécouvrir l’impression en ouvrant la machine, en la mettant en regard de ses précurseurs, et en se libérant des contraintes de format, d’encre ou de matière. 

S’appuyant sur les pratiques propres aux imprimeurs d’art et s’inscrivant dans une démarche expérimentale, il développe un logiciel de préparation de l’image, une tête d’impression autonome et un mélangeur d’encres. Il en résulte un objet au fonctionnement évident. Après un traitement de l’image sur tablette ou ordinateur (grain, points...), l’imprimante reçoit les informations et se déplace sur une surface plane pour y déposer une couleur après l’autre. La lisibilité du processus d’impression et son rythme permettent à l’utilisateur de reprendre la main à tout moment. 

Piezzographie propose une expérience esthétique de la technique. L’objet interroge le positionnement du designer et le comportement de l’utilisateur face à la technologie.