BACK

École Supérieure d’art et de design Toulon Provence Méditerranée

Restaurant Le Marais Plage, Hyères

 

DES BOUTEILLES À LA MER

On les connaît ces petits objets flottants sur la mer, ustensiles génériques, signalétiques, sécuritaires, souvent orange ou blancs, ces bouées de mouillage, flotteurs de filet de pêche ou feux à retournement. Et s’ils étaient en verre comme autrefois, avec d’autres couleurs, d’autres typologies ? C’est la piste de recherche qu’ont suivie cinq élèves de deuxième année à l’École supérieure d’art et de design de Toulon Provence Méditerranée (ESADTPM), un établissement orienté vers la création maritime. Ce workshop a été mené au Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques (Cirva) à Marseille et dirigé par Isabelle Reiher qui leur a ouvert les portes de ce lieu magique. La contrainte de ce petit club des cinq était d’imaginer des objets voguant et utiles, accompagnant deux kayaks praticables en bois, réalisés aussi à l’école. Ils ont déterminé trois familles d’ustensiles : la bouteille, les bouées et les lampes.

C’est la bouteille à la mer, cette messagère utopique qui s’en remet au destin des flots pour livrer son petit papier, qui est sans doute la plus métaphorique et romanesque. Mais elle est aussi un contenant lié à l’ivresse, la compagne du capitaine Haddock. Pour la réinventer, Yacine Ben-Salah, Alix Viale et Enzo Garsiglia ont créé des moules en bois, pour déboucher sur de drôles de chopines soufflées-moulées. Leurs noms évoquent leur grain affirmé, leurs teintes et silhouettes : Smoothie, Jelly, Chocolat, Passoire et Bobine. « Si le kayak se retourne, la bouteille tombe à l’eau et est sauvée », explique Yacine.

Anne-Marie Fèvre

Extrait du catalogue Design Parade Hyères