BACK

Studio Quetzal

Studio Quetzal, Immersed Office. Photographie : Lothaire Hucki, villa Noailles, 2016
Studio Quetzal, Immersed Office photographie : Lothaire Hucki, villa Noailles, 2016
Studio Quetzal, Immersed Office photographie : Lothaire Hucki, villa Noailles, 2016

Grand Prix du jury Van Cleef & Arpels

 

Benjamin Lina, Louise Naegelen et Adrien Gadet

France

Bureau

L’image de la mer Méditerranée calme et bleue est le point de départ du projet. Immersed office consiste en une architecture légère, inspirée par le vocabulaire structurel des bateaux, qui prend place au centre de la salle. Elle délimite une zone de documentation et une zone de création.

La bibliothèque est élaborée telle une coque enveloppante qui renferme un espace de travail isolé du monde terrestre afin de favoriser l’introspection et la créativité.

Sur sa partie externe, l’architecture se compose de tasseaux verticaux en bois clair appuyés au sol et au plafond, rythmés par des lignes horizontales doublées qui accueillent les livres. À l’intérieur, l’ossature est plaquée de panneaux de bois souples. Ils ne touchent ni le plafond ni le sol, laissant ainsi pénétrer l’air et la lumière naturelle. Le plateau naît d’une onde contiguë développée comme un prolongement perpendiculaire à la cloison. Un bloc de pierre ponce émerge du sol et en constitue le piètement.

Pour troubler les repères sensoriels et flouter les lignes d’horizon, le sol d’origine en tomettes est laqué d’un bleu abyssal qui s’étire vers des tons clairs en remontant sur les murs. Sur la partie haute et au plafond, le blanc domine, ouvrant sur le ciel comme vu du fond marin. Des miroirs sont accrochés au mur en écho le scintillement du soleil sur l’eau.

En plongeant artificiellement l’habitant dans les profondeurs, Immersed office offre un décor inattendu et propice à la réflexion.