BACK

Clara Daguin

Commande photographique à Hyères par Evangelia Kranioti, mars 2016.
Catwalk pictures
Catwalk pictures
Catwalk pictures
Catwalk pictures
Catwalk pictures
Catwalk pictures
Catwalk pictures
CLARA DAGUIN pour le Prix Chloé, Catwalk pictures

FRANCE – USA

Body Electric, Collection femme.

 

La collection peut se lire comme une allégorie de la symbiose entre naturel et artificiel. Clara Daguin interroge d’abord sur notre rapport au progrès technique. Car, si l’humanité fabrique des artifices depuis toujours, elle les craint alors même qu’ils sont indispensables au mode de vie qu’elle construit. Cette dépendance à la technologie nous inquiète plus que jamais à l’heure où les ordinateurs, les robots et les substances de synthèse s’insèrent dans nos corps jusqu’à se confondre avec eux.

Comme pour nous rassurer sur notre prédominance, Clara démystifie la technologie en même temps qu’elle la rend poétique. Elle travaille sur une base simple d’uniformes qu’elle accessoirise en jouant d’analogies entre le corps et la machine.

Elle exhibe un répertoire de veines, dendrites, neurones qu’elle traduit par des batteries, câbles et leds qui s’animent sous l’impulsion électrique comme un corps irrigué par les pulsations du cœur. Le vêtement hybride anime à son tour le corps qui le porte. Ces entrelacs, faits d’assemblages minutieux, rendent hommage à l’artisanat que l’on trouve aussi dans la production des éléments de haute technologie.

Elle pratique des incisions dans le tissu, aux emplacements habituels des poches et du col, pour nous laisser voir les entrailles de la machine et le derme.

Sommes-nous rassurés ? Nos corps restent bien plus mystérieux que les machines dont nous avons la maîtrise.

 

Clara Daguin est diplômée de L’école Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, Paris.

 

collection produite avec le soutien de Puntoseta
,
Close To Clothes, Conflux, Lineaesse Tessuti, Sfate & Combier – Première Vision

cristaux offerts par Swarovski.