• Mobile Art, Hong Kong copyright François Lacour, 2008

  • Mobile Art, New York copyright François Lacour, 2008
  • Mobile Art © François Lacour, 2008

  • Mobile Art, Tokyo © François Lacour, 2008

  • Mobile Art, Hong Kong © François Lacour, 2008

  • Prada Transformer, Seoul © OMA, 2009

  • Waist Down, Prada Transformer © Prada, 2009

  • Prada Transformer, cinema © OMA, 2009

  • Prada Transformer, Seoul © OMA, 2009
  • Prada Transformer, Seoul © OMA, 2009

  • Tour LVMH © Atelier Christian de Portzamparc, 1995-1999
  • Tour LVMH © Atelier Christian de Portzamparc, 1995-1999

  • Tour LVMH, Magic room © Nicolas Borel, 1995-1999

  • Tour LVMH, New York © Nicolas Borel, 1995-1999
  • Tour LVMH, elevation © Atelier Christian de Portzamparc, 1995-1999
  • Isabel Marant, Tokyo Omotesando © Ciguë, 2012
  • Isabel Marant, Tokyo Omotesando © Ciguë, 2012
  • Isabel Marant, Tokyo Omotesando © Ciguë, 2012
  • Isabel Marant, Tokyo Omotesando © Ciguë, 2012
  • Isabel Marant, Tokyo Omotesando © Ciguë, 2012
  • Kris Van Assche, Paris © Maris Mezulis, 2013
  • Kris Van Assche, Paris, dessin © Ciguë, 2013
  • Kris Van Assche, Paris © Gaëtan Bernard, 2013
  • Kris Van Assche, Paris © Maris Mezulis, 2013
  • Kris Van Assche, Paris © Maris Mezulis, 2013
  • Défilé P/E 2015 femme, Damir Doma, Palais de Tokyo © Jean-Baptiste Blanc, 2014
  • The Stair, Damir Doma, Dover Street Market London © Diplomates, 2013
  • The Stallagtite, Damir Doma © Diplomates, 2012
  • Défilé P/E 2015 femme, Damir Doma, Palais de Tokyo © Diplomates, 2014
  • Défilés P/E homme et femme, Damir Doma, École des Beaux-Arts de Paris © Adam Katz Sinding | Le 21ème, 2013

hyères 27
Archimode Six architectures pour la mode horaires
Six projets sont présentés :
Mobile Art, Chanel — Zaha Hadid architects
Prada Transformer — OMA, Rem Koolhaas
Tour LVMH — Atelier Christian de Portzamparc
Boutique Isabel Marant — Ciguë
Boutique Kris Van Assche — Ciguë
Boutique Damir Doma — Diplomates

L’exposition rassemble de nombreux documents originaux : dessins, plans, maquettes de recherche et maquettes finales, matériaux prêtés par les agences d’architectes et les maisons de mode. Elle est enrichie par des vidéos (construction, making off...) et une bibliothèque choisie avec les acteurs des projets.

La scénographie est conçue par deux jeunes architectes : Lucas Biberson et Guillaume Henry. Ils utilisent ici un matériau local de l’aire hyéroise ; la pierre de Bormes.
La villa Noailles commande à l’artiste Éva Le Roi des illustrations originales qui accompagnent l’exposition.


Le Centre d’art villa Noailles est un bon exemple d’« archimode ». Depuis les années vingt, le mécénat et surtout la curiosité de Charles et Marie-Laure de Noailles animent ce lieu de rencontres et de création. L’espace dessiné
par Robert Mallet-Stevens se charge alors d’une atmosphère d’avant-garde, encore palpable aujourd’hui : depuis 1996, le Festival International de Mode et de Photographie à Hyères, fondé en 1986, s’installe à la villa. Pour son trentième anniversaire cette année, la mode est à l’honneur de l’exposition « Archimode » et propose d’explorer les analogies entre le travail de créateurs de mode et celui des architectes pour qui la question du corps humain est au centre de tout projet.

Les projets exposés témoignent de la commande très diversifiée à laquelle les architectes répondent, souvent liée à des enjeux de diffusion et d’événements. Du building new-yorkais au monolithe transportable et transformable, du magasin traditionnel nippon aux scénographies de boutiques, les architectes tentent de représenter l’esprit d’une maison de mode et même, dans certains cas, de compléter l’univers d’un vestiaire par sa mise en scène. L’interaction entre architecture et mode va bien au-delà du seul édifice. Certaines architectures sont intentionnellement neutres. Ainsi elles demeurent en retrait des rythmes de production accélérés de la mode. D’autres, comme dans le cas de la haute couture, sont des œuvres uniques et sur mesure, éphémères le temps d’un défilé ou inscrivant durablement
une expérience technologique et spatiale.

« Archimode » établit une passerelle entre des agences d’architecture reconnues et une nouvelle génération d’architectes ayant regroupé conception et production au sein des mêmes locaux. En redonnant à l’architecte son rôle de constructeur, ils font écho aux méthodes de travail des créateurs avec lesquels ils collaborent.

AUTOUR DE L'EXPOSITION
Conférence
Les collectifs d’architectes Ciguë et Diplomates s’entretiennent avec l’auteure Audrey Teichmann à propos de l’exposition
Dimanche 22 février  10h – 12h

Atelier en famille
Benjamin Lafore, Sébastien Martinez-Barat, architectes
Dimanche 22 février 14h30 – 17h30 (à partir de 6 ans)

Conférence
L’artiste Eva Le Roi aborde l’illustration en architecture
Samedi 7 mars 10h - 12h

Atelier 14 – 18 ans
Illustration en architecture avec Eva Le Roi
Samedi 7 mars 14h30 - 17h30

Visites commentées de l’exposition
Samedi 28 février 14h30
Samedi 7 mars 14h30

Visites commentées du Château Saint-Pierre
Samedi 28 février 10h30
Samedi 7 mars 10h30

Conférences, visites et ateliers gratuits et ouverts à tous.
Nombre de places limité, réservations obligatoires à
mediation@villanoailles-hyeres.com
04 98 08 01 96/98