• Architectures pour l'avenir
  • Tezuka Architects - Ecole maternelle Fuji. © Katsuhisa Kida/FOTOTECA
  • Tezuka Architects - Anneau autour de l'arbre. © Katsuhisa Kida/FOTOTECA
  • Tezuka Architects - Anneau autour de l'arbre. © Katsuhisa Kida/FOTOTECA
  • Tezuka Architects - La forêt de filets. © Katsuhisa Kida/FOTOTECA
  • Vincent Parreira, AAVP Architecture - TINO. © Luc Boegly
  • Vincent Parreira, AAVP Architecture - TINO. © Luc Boegly
  • Vincent Parreira, AAVP Architecture - MON. © AAVP Architecture
  • Vincent Parreira, AAVP Architecture - SEU. © AAVP Architecture
  • Vincent Parreira, AAVP Architecture - TERR. © AAVP Architecture
  • Kunlé Adeyemi, Nlé Architects - Makoko. © Nlé Architects
  • Kunlé Adeyemi, Nlé Architects - Makoko. © Nlé Architects
  • 2A+P/A, IaN+, ma0/emmeazero, Mario Cutuli - Ecole Maria Grazia Cutuli. © LR

  • 2A+P/A, IaN+, ma0/emmeazero, Mario Cutuli - Ecole Maria Grazia Cutuli. © LR

hyères 27
Architectures pour l'avenir horaires
Architectures pour l'avenir
→  Exposition du 16 février au 23 mars


Concevoir des écoles et des espaces de jeux c’est fonder « demain ».
Encourager l’enfant à découvrir, à expérimenter et à imaginer : c’est lui offrir de se construire.
Espaces de l’action, d’histoires à écrire, d’émotions insoupçonnées, d’expériences créatives, d’échanges renouvelés et de libertés collectives : nous avons tous « vécu » dans nos écoles une grande partie de notre enfance et aussi dessiné nos premiers désirs d’espaces.

En France, le projet pédagogique républicain, à ses débuts, participait à une instruction calibrée et uniformisante longtemps incarnée par des édifices standardisés et normalisés. Mais la définition de l’éducation a évolué pour permettre à l’enfant d’être lui-même et de participer à la société.

Il y a dans le monde différentes réalités de l’éducation. Les architectures ne sont jamais neutres, elles occupent une place importante dans la définition de l’avenir.
C’est pour cela que nous avons choisi de présenter plusieurs positions :

Relier. Offrir à chaque enfant sa propre découverte du monde qui l’entoure pour qu’il se constitue à partir de souvenirs inoubliables. Pour qu’il reparte avec une envie d’espaces jouant de tous ses sens pour vivre pleinement relié à son environnement.

Ré enchanter. Proposer des expériences spatiales vibrantes d’émotions qui feraient naître des souhaits pour l’avenir, des désirs et des promesses d’habiter des architectures aussi généreuses.

Ouvrir. Imaginer un édifice qui aide l’enfant à trouver sa place, imaginer une ville qui s’articule autour de l’école. Ouvrir des possibles là où aller à l’école n’est pas toujours possible.

Reconstruire. Projeter un lieu où les identités de chacun se reconstruiraient et permettraient de vivre ensemble sa culture.

Les quatre équipes d’architectes présentées dans cette exposition ont conçu leurs projets comme autant de réalités pleines d’espoirs.
De la France au Japon, du Nigéria à l’Afghanistan, chacune poursuit l’écriture de l’histoire singulière qui est à l’origine de sa création. Ces projets succèdent à plus d’un siècle de recherches architecturales, d’actions d’architectes novateurs - toujours désireux de transformer des programmes, souvent austères, en architectures.

Tous ces projets offrent de multiples relations au monde et participent pleinement à l’épanouissement personnel des enfants quelle que soit leur situation sur la planète.

Tezuka Architects / Japon / Relier
École maternelle Fuji - Tokyo
L’anneau autour de l’arbre - Tokyo
La forêt pour les filets - Tokyo

Vincent Parreira – AAVP Architecture / France / Ré enchanter
TINO groupe scolaire intercommunal - Casarès-Doisneau - Saint-Denis
MAN groupe scolaire des Merisiers - Mantes-la-Ville
MON groupe scolaire - Montévrain
SEU pôle éducatif et culturel - Sainte-Eulalie
TERR groupe scolaire Bac Boissière Acadia - Montreuil

Kunlé Adeyemi - Nlé Architects / Nigéria / Ouvrir
Makoko école flottante - Lagos

2A+P/A, IaN+, ma0/emmeazero, Mario Cutuli / Afghanistan / Reconstruire
École primaire Maria Grazia Cutuli – Herat



Horaires d’ouverture
du 16 février au 23 mars
Ouvert tous les jours sauf lundis, mardis et jours fériés, de 13 h à 18h.
Les vendredis, ouverture en nocturne, uniquement de 15h à 20h.
Entrée libre

Catalogue
Un catalogue est édité par la villa Noailles à l’occasion de l’exposition - disponible à la villa Noailles et dans un réseau de librairies en France et en Europe en partenariat avec Archibooks.
116 pages
photographies couleur
bilingue : français / anglais
couverture rigide

Autour de l’exposition
A la villa Noailles

Conférence « Architectures pour l'avenir » avec Vincent Parreira (AAVP Architecture), Luca Galofaro et Carmelo Baglivo (IaN+) dimanche 16 février à 10h30 sur réservation
suivie de la signature du catalogue à 14h30

Atelier en famille avec Vincent Parreira, architecte,
dimanche 23 février de 15h à 18h
sur réservation

Visite commentée de l’exposition
- par Florence Sarano, dimanche 2 mars à 15h
- par un médiateur tous les samedis à 11h jusqu’au 22 mars
- par un médiateur mercredi 26 février et mercredi 5 mars à 15h pour les enfants de 8 à 11 ans et à 16h pour les enfants de 12 à 16 ans.

Rencontre « Expériences pour l’avenir »* par Vincent Parreira
*accessible exclusivement aux acteurs de l’éducation (écoles, associations...)
mercredi 19 mars à 10h

Visites pour les groupes scolaires pendant la durée de l’exposition, accompagné d'un médiateur.
Réservation par email auprès des médiateurs


Petit château Saint-Pierre, dit villa Gandarillas

Visites du chantier du futur atelier de prototypage pour la mode et le design, commentée par un médiateur, chaque samedi jusqu’au 22 mars, départ à 10h de la villa Noailles, sur inscription

Présentation du projet de rénovation de la villa Gandarillas
par Loic Julienne, architecte, agence Construire
mercredi 5 mars à 18h - villa Noailles

Conférence "Petit château Saint-Pierre : fantasmes et réalités" avec Audrey Dendooven et Stéphane Boudin-Lestienne, vendredi 21 mars à 18h, sur réservation


Hors les murs

Conférences de Vincent Parreira à l’école d’architecure de Marseille
lundi 24 février à 19h, mardi 18 mars à 19h