hyères 27
Lynsey PeisingerSautoir, villa Noailles horaires
Pilori
performance/installation/video
par Lynsey Peisinger et Antoine Asseraf/ The Stimuleye





Le luxe et le monde matériel sont les objets de notre désir.
Nous désirons tant, mais de quoi avons nous besoin ?
Est-il acceptable de s'abandonner à des plaisirs superficiels au détriment du "soi" authentique? Nous pouvons vivre avec si peu, mais nous remplissons nos vies avec des objets matériels.

Les artistes sont fréquemment critiqués s'ils montrent un intérêt pour la mode.
Si les artistes s'identifient ou s'intéressent au monde de la mode, et par association aux tendances et à la culture populaire, ils risquent d'être désignés comme "creux" ou "commerciaux".

Considérons les degrés d'éphémère:
Dans le marché de l'art, le plus longtemps une oeuvre existe, le plus de valeur elle acquiert.
Dans la mode,  les créations ne cessent de perdre de la valeur,  le temps qui passe diminue leur pertinence.
Dans la performance, une création n'existe qu'au moment de son exécution.
La performance, comme la mode, est éphémère par nature.

Pilori se veut une réflexion sur l'intersection de la mode et de la performance.
Un lieu où l'on questionne luxe ou nécessité, réalité ou fantaisie, beauté externe ou interne, conformité ou audace…

Lynsey Peisinger est une chorégraphe, artiste et actrice habitant à Paris.
Son travail a été montré au Watermill Center de New York ainsi que dans différents lieux à Manhattan, Paris et Berlin. Elle travaille actuellement avec Marina Abramovic, en ce qui concerne le casting et les ateliers de formation des performeurs, et avec Robert Wilson sur plusieurs productions théatrales.
Parmi ses collaborations passées, on compte Lainie Dalby, le photographe René Habermacher pour qui elle a chorégraphie plusieurs photos pour le magazine Numéro, et le festival de Hyères pour lequel elle était la voix sur internet en 2011.

Antoine Asseraf est réalisateur et directeur de création. Il a travaillé avec Vogue Italia, Vogue Paris, BETC EuroRSCG, Armani, Erotokritos, Vivienne Tam, et collabore depuis 2006 avec le festival de Hyères en réalisant des documentaires et proposant les expositions C'était Hyères et ASVOFF avec Théo Mercier.
En 2010, en collaboration avec René Habermacher, il dirige le court-métrage Spectre, une mise-à-jour du Le Mystère du Chateau des Dés de Man Ray.

The Stimuleye est une structure internationale, simultanément un blog/magazine collaboratif centré sur l'art, la culture et la mode et un atelier créatif pour des projets de film, de communication et d'art,
auquel Antoine et Lynsey appartiennent tous les deux.

Vidéo par Antoine Asseraf / The Stimuleye