• Anna Grzelewska, Untitled, Julia Wannabe, 2012
  • Anna Grzelewska, Untitled, Julia Wannabe, 2012
  • Anna Grzelewska, Untitled, Julia Wannabe, 2012
sélection photographes 2014
Anna Grzelewska
Pologne


Selon ses propres mots, l’intérêt d’Anna Grzelewska pour la photographie réside dans “la recherche d’une tension entre la nature documentaire des images et le caractère fictionnel de l’histoire qu’elle raconte.”

La photographe polonaise présente ici Julia Wannabe, un travail consacré à sa fille Julia, du passage de l’enfance à son adolescence. Son objectif est dit-elle de “retrouver les racines de l’identité féminine et  de s’approcher de ce moment où une fille devient femme. Et poursuit, “il y a quelque chose d’ambigu et de dérangeant dans cette transition, notre culture dépeint l’enfance comme une terre de bonheur, un moment doux et innocent. Notre mémoire elle-même tend à effacer les mauvais souvenirs. En photographiant Julia je voulais examiner ce processus transitionnel d’une manière plus complète et complexe. Il ne s’agit pas d’un reportage, un journal ou un album de famille, mais plutôt une tentative de capturer l’universalité de ce moment. C’est aussi une réinterprétation photographique du processus psychologique du transfert – l’image photographique étant la combinaison de l’expérience de Julia et de mes propres souvenirs.”

Anna Grzelewska vit et travaille à Varsovie. Elle a étudié l'anthropologie à l'université de Varsovie, l'image documentaire à la Andrzej Wajda Directing School et la photographie à l'ITF Opava en République Tchèque. Sa série Julia Wannabe a été exposée en République Tchèque en 2013, à la Galerie Zluta Ponorka, à Znojmo, et au Muzeum Umeni Olomouc, Olomouc, ainsi qu'en Pologne, au festival de photographie d'Opole.