• Croquis pour le projet d’exposition à la villa Noailles, 2015 © Arnold Goron
  • Happy Clouds for Isabel Marant, 2014. Couverture en Mylar, bois, structure en métal, ampoules colorées en céramique. Photo : Alban Romer
  • Spinning Plates for Isabel Marant, 2015. 11 000 assiettes en carton peintes, structure aluminum, moteur, tubes carbonne. Photo : Alban Romer
  • Sans titre pour l'instant jaune. Acier, peinture époxy. © Arnold Goron, 2012

  • Happy Clouds for Isabel Marant, 2014. Couverture en Mylar, bois, structure en métal, ampoules colorées en céramique. Photo : Alban Romer
expositions 2015
Arnold Goron - Enjoy
« Arnold et moi travaillons ensemble depuis 2006. Je me souviens que notre première collaboration fut une structure faite de centaines de plumes en biscuit de porcelaine !

J’ai toujours eu envie que mes boutiques donnent à voir autre chose que des vêtements, qu’elles soient illustrées différemment, c’est pour cette raison que le travail d’Arnold s’est imposé naturellement.

J’aime l’idée qu’il n’y ait pas toujours de lien direct entre mes collections et les sculptures qu’Arnold crée pour mes vitrines. Il est important pour moi qu’il puisse travailler librement. Notre collaboration repose plutôt sur la confiance et l’énergie que nous partageons. Nous aimons nous amuser, rire et avons une passion commune pour les installations cinétiques, le mouvement, les machines, les objets artisanaux…

J’apprécie la singularité du travail d’Arnold, sa perception des volumes, des couleurs, toujours vives et lumineuses, ainsi que l’amour qu’il peut porter aux textures. Il a cette faculté de pouvoir détourner les matériaux du quotidien, de les déplacer dans des univers abstraits, de pouvoir mélanger des éléments bruts tels que le carton ou le polystyrène à des matières plus nobles en céramique ou en laiton.

J’ai toujours été sensible au savoir-faire artisanal, et l’approche créative d’Arnold va dans ce sens : il découpe, modélise, teste jusqu’à ce qu’il trouve la solution. Toutes ces créations illustrent une esthétique faite main qui m’est chère. La spontanéité de ses sculptures est une parenthèse de réalité dans un univers parfois trop digital. Même les illustrations qu’ils réalisent pour ma marque sont faites à la main. Elles sont toujours empruntes d’humour et de simplicité. »

Isabel Marant