Lorenzo Vitturi
Sandringham Road Process
Lauréat du Grand Prix du Jury Photographie du Festival d’Hyères en 2014,  Lorenzo Vitturi revient avec un nouveau projet, poursuivant là l’exploration menée avec son très remarqué Dalston Anatomy.

Le projet Droste Effect, Debris and Other Problems (« mise en abyme, débris et autres problèmes ») part d'une collection de fragments et de détritus provenant d'une décharge du quartier de Dalston (Londres), zone destinée à accueillir un nouveau complexe immobilier.
Chaque sculpture part d'une image photographique, souvent une nature morte composée d'objets dénichés dans la décharge. L'image, une fois tirée, est associée à d'autres éléments, réduite ainsi à une forme géométrique. Enfin, ces compositions sont photographiées à nouveau dans un décor reprenant les couleurs des sculptures, pour créer l'image finale. En bouclant cette boucle visuelle, Lorenzo Vitturi recrée et saisit par la photographie la transformation de cet espace urbain qui se déroule sous ses yeux. 

Photographe italien établi à Londres, Lorenzo Vitturi (né à Venise en 1980) a étudié la photographie et le design à l'Istituto Europeo di Design à Rome avant d'effectuer une résidence chez Fabrica, le laboratoire de recherche en communication de Benetton.
De son expérience dans le cinéma (il a été peintre et décorateur), Vitturi conserve un goût pour l'installation et la mise en scène.
Son projet Dalston Anatomy est simultanément sélectionné pour le Prix du Livre Paris-Photo – Fondation Aperture 2013, et exposé au salon 3h FOAM à Amsterdam. Il est lauréat du grand prix du jury photographie au festival d'Hyères en 2014. Cette même année, il est invité à réaliser la campagne de la foire photographique Unseen (Amsterdam).
Les dernières expositions personnelles liées à Dalston Anatomy se sont tenues à la Photographers' Gallery de Londres et chez Yossi Milo à New-York.

www.lorenzovitturi.com