• David Magnusson, “Rose and Randall Smoak” Dixie, Louisiana, Purity, 2010-2014
  • David Magnusson, “Sophie and Charlie Collins” Colorado Springs, Colorado, Purity, 2010-2014
  • David Magnusson, “Jamie and David Clampitt” Shreveport, Louisiana, Purity, 2010-2014
sélection photographes 2015
David Magnusson
Suède
Entre 2010 et 2014, David Magnusson se consacre à une série nommée Purity (« Pureté »), composée de photographies et d’entretiens avec des jeunes filles et leurs pères, ayant participé à des « purity balls », cérémonies américaines lors desquelles les filles font la promesse de s’abstenir de tout rapport sexuel jusqu’au mariage, alors que leurs pères s’engagent à défendre ce choix.
L’artiste est d’abord choqué par ces rituels, notamment pour leur utilisation d’une imagerie et d’un symbolisme (robes blanches…) traditionnellement réservés aux mariages chrétiens. De son propre aveu, il est hanté par l’image de « papas américains énervés, assis sur leur porche, un fusil de chasse sur les genoux, terrorisés par tout ce qui pourrait faire du mal à leurs filles, et prêts à tout pour protéger l’honneur de la famille. » Mais en s’y intéressant de plus près, il se rend compte que les pères, comme tout parent, veulent simplement protéger leurs proches, et le font de la manière qui leur ressemble le plus. D’autre part, ce sont souvent les filles elles-mêmes qui prennent l’initiative : leurs pères ne connaissent même pas le concept du « purity ball » avant d’y être conviés.
Plus il creuse, plus Magnusson s’étonne de son jugement hâtif initial envers une population qui lui était tout-à-fait étrangère. Il est frappé par l’idée que nous sommes cloisonnés par l’influence de l’environnement culturel dans lequel nous grandissons, les valeurs qu’il nous inculque. Afin d’examiner la manière dont notre expérience joue sur la réaction dont nous faisons preuve face à un événement, il cherche à photographier, selon lui, « des portraits tellement somptueux que les filles et leurs pères puissent en être fiers, à l’instar de la fierté qu’ils éprouvent vis-à-vis de leur choix – alors qu’en même temps, quelqu’un d’un environnement culturel différent tirerait une histoire complètement différente des mêmes photographies ».

David Magnusson a étudié à The Nordic School of Photography en Suède.
Il a exposé son travail à Pulse Contemporary Art Fair, à Miami en 2014, ainsi qu’au Musée de la Photographie à Stockholm.

www.davidmagnusson.se