• Jeannie Abert, “Sans titre”, Les machines célibataires, 2012
  • Jeannie Abert, “Source”, Evidence of things partially true, 2011
  • Jeannie Abert, “Sans titre”, Cover, 2015
sélection photographes 2015
Jeannie Abert
France
La photographie est un point de départ pour Jeannie Abert, une base de recherche expérimentale qu’elle envisage comme une matière brute malléable. Face à la surabondance des images, elle puise dans des fonds iconographiques préexistants et se les réapproprie. Faisant un pied de nez à l’écran, paradigme du regard contemporain, elle cherche à interroger l’image en la ramenant à une matérialité. Photographie par contact, numérisée, imprimée, photocopiée, reproduite jusqu’à la perte de définition, photographie matière-grain-trame pouvant rencontrer dessin, peinture, textile; autant d’articulations et d’interpénétrations définissant une opération «génétiquement» hybride. Il s’agit d’inciter l’activation des forces du regard en faisant vaciller la fixité du point de vue. Elle s’amuse des processus et des procédés de production et de diffusion de l’image. Elle interroge le médium photographique en tentant d’aménager un "espace de jeu" susceptible de mener à de nouvelles préoccupations plastiques.

Jeannie Abert est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie, Arles en 2013.  Elle effectue une résidence au International Center of Photography à New York en 2012. Son travail a été exposé aux Rencontres Internationales de Photographie, Arles, ainsi qu’à Amsterdam pour Unseen Photo Fair. Elle a reçu le Prix OBLICK à Strasbourg en 2014.

www.jeannieabert.com