• Oezden Yorulmaz, “Ed Meets Jack No 3”, Ed Meets Jack, 2013
  • Oezden Yorulmaz, “Ed Meets Jack No 5”, Ed Meets Jack, 2013
  • Oezden Yorulmaz, “Ed Meets Jack No 8”, Ed Meets Jack, 2013
sélection photographes 2015
Oezden Yorulmaz
Allemagne / Royaume-Uni
Oezden Yorulmaz s’intéresse à l’importance du rôle que joue l’image photographique au niveau de la définition de soi au sein de la société occidentale.
Son travail se penche sur les frontières et les limitations de la photographie dès lors qu’elle tente de représenter la réalité. L’artiste se place souvent lui-même comme personnage principal, acteur masculin qui interprète un scénario ou une situation psychologique sous la forme d’images et de lieux.
Ed Meets Jack (« Rencontre entre Ed et Jack ») raconte une histoire fictive à travers une série de photographies qui évoque une séquence d’arrêts sur image.
À l’aide d’accessoires et de costumes, l’artiste tente de faire naître un personnage, une situation à même de reproduire une ambiance réelle qui, pourtant, n’existe que dans les confins de l’espace générée par l’image. En tant que tremplin entre la performance et le spectateur, la photographie se bute ici aux a priori et à l’expérience propre à tout un chacun.


Oezden Yorulmaz a étudié la photographie à The Royal College of Art à Londres. Il a exposé son travail au Splinter Independent Photography Fair en 2013, ainsi que dans différentes expositions collectives à Londres. En 2009, il participait au Brighton Photo Fringe.