photographie
|3-10-2004/5-12-2004 |

Joël Tettamanti
Salins
| Villa Noailles Villa initiale|

Après avoir participé au FIAMH 2002 et avoir été remarqué pour ses impressionnants paysages alpins, Joël Tettamanti est pressenti pour réaliser une commande sur les marais salants de Hyères. Il fait ses premiers essais en décembre 2002, puis revient régulièrement jusqu'au printemps 2004. Joël Tettamanti a saisi les marais au moment où les travaux de restauration débutent à peine. Son regard s'est porté sur les limites de ce territoire désormais isolé du reste du monde et ce, en principe, pour l'éternité. Au-delà des fossés, les hommes continuent à transformer le paysage ; les immeubles, les industries ou le parc d'attraction qui bordent les Salins paraissent incongrus. Pouvant circuler partout où il le voulait, le photographe a pu saisir des paysages inconnus, même des Hyérois, et nous faire partager l'impression d'isolement et d'immensité que l'on ressent au coeur des marais. Ou, selon le point de vue inverse, l'attraction mystérieuse qu'exerce l'étendue marécageuse, monde lointain dans lequel on ne peut pénétrer, vu depuis le bord d'une route.